Loyers : les meublés augmentent deux fois plus vite que les logements vides

Publié le 19 Octobre 2019

Partager :

Les loyers des locations meublées ont grimpé de 5,2 % sur les douze derniers mois versus 2,5 % seulement pour les locations vides, selon le nouveau baromètre des loyers SeLoger. Dans certaines villes la hausse des meublés dépasse les 10 %.

../office11/guyhoquet_sixfours/catalog/images/news/247372.png

Par Samir Touzani

Publié le 18 oct. 2019 à 17h50

Le loyer moyen d'une location vide a progressé de 2,5 % en un an pour s'élever en moyenne à 723 euros charges comprises pour un 57 m², soit 18 euros de plus qu'il y a un an. Pour les locations meublées, le prix des loyers a grimpé de 5,2 % et atteint 769 euros charges comprises pour un 56 m², soit une hausse moyenne de 40 euros ! Ce sont les résultats du nouveau baromètre des loyers SeLoger où le portail immobilier a analysé plus de 800.000 annonces de location pour publier cette étude sur le marché privé. Un marché privé qui représente plus de 6,7 millions de logements en France, soit près d'un tiers des ménages Français.

C'est sans surprise  à Paris que les loyers sont les plus élevés : 1.620 euros pour un 57 m² vide contre 1.841 euros pour un 56 m² meublé. Nice suit la capitale pour les logements vides (855 euros) alors que Lyon la devance pour les meublés (980 euros). Aix-en-Provence suit de peu ce podium, peu importe que le logement soit meublé (911 euros) ou vide (850 euros).

Le palmarès des hausses

Si les loyers augmentent en moyenne sensiblement, les disparités en fonction des villes étudiées et du type de logement sont importantes. Pour les locations vides ce sont les villes de Lille (+6,6 %), Nantes (+6,4 %) et Lyon (6 %) qui affichent les plus fortes hausses de l'année. Pour les meublés, c'est à Caen (+23,9 %), Orléans (+21,3 %) et Angers (15,7 %) que l'inflation est la plus marquée suivies de près par Rennes (+15,2 %).

Jusqu'à 2 mois de loyers de différentiel

En moyenne, un meublé rapportera un peu plus d'un 13e mois de loyer au bailleur qu'une location nue. En effet, le montant moyen d'une location vide est de 12,6 euros le mètre carré contre 13,8 euros pour un meublé. Mais l'écart peut être nettement plus important. Par exemple, une location meublée à Lyon, Toulouse, Caen ou Brest, c'est l'équivalent de 2 mois d'un loyer vide en plus pour le bailleur.

Et ce n'est pas le seul atout du meublé. Selon les calculs de Seloger, il faut en moyenne 2,3 mois pour trouver un l'occupant d'une location nue alors qu'il trouvera en moyenne un locataire pour son meublé en seulement 1,5 mois. Mais pour une location nue, le préavis est de 3 mois. Le propriétaire a donc le temps de se retourner en cas de départ du locataire, alors qu'avec un meublé, le préavis est réduit à 1 mois.

Partager :