50% des Français prêts à déménager après être tombés amoureux de leur lieu de vacances

Publié le 05 Juillet 2019

Partager :

50% des Français prêts à déménager après être tombés amoureux de leur lieu de vacances

../office11/guyhoquet_sixfours/catalog/images/news/228910.png

La grande majorité des Français affirment être attentifs à l'environnement de leur lieu de vacances et au style architectural. D'ailleurs 40% d'entre eux déclarent avoir déjà envisagé de faire des repérages pour l'achat d'un bien.

(LaVieImmo.com) - Les vacances donnent des envies d'ailleurs aux Français. Un sondage* du réseau d'agences immobilières Nestenn montre, en effet, qu'ils sont ouverts aux opportunités immobilières qui pourraient survenir sur leur lieu de vacances. 75% des Français déclarent être attentifs à l'environnement naturel des maisons de leur lieu de vacances, 59% au style architectural et 50% aux belles demeures.

À tel point que 40% des Français déclarent avoir déjà envisagé de faire des repérages pour l'achat d'un bien immobilier. Parmi eux, un tiers prospecterait pour une résidence secondaire. Mais certains Français seraient prêts à franchir un pas beaucoup plus grand.

La région Paca en tête

Ainsi, la moitié des Français (50%) déclarent être prêt à déménager pour un coup de cœur. Une tendance qui monte à 61% chez les 18-34 ans. Peuvent déclencher un coup de cœur la région dans laquelle ils séjournent (53%), le cadre de vie (51%) ou encore la découverte du bien immobilier de leur rêve (29%). Pour certains, un réel coup de foudre peut être la raison de la volonté de déménager, mais ils sont peu nombreux (18%).

 

En cas de coup de cœur, la première destination citée dans laquelle les Français envisageraient de déménager est la région Paca (Provence-Alpes-Côte d'Azur), avec 17% d'avis favorables. La Nouvelle-Aquitaine, avec Bordeaux, arrive à la 2ème place du podium avec 13% des sondés. Et enfin, la Bretagne obtient la 3ème place avec 12% des voix. "A l’inverse, la région Centre-Val de Loire semble boudée par le panel, au même titre que l’Ile-de-France et les Hauts-de-France. Marquées par la grisaille et des températures plus fraîches que dans le sud, ces régions ne sont pas nécessairement des destinations de vacances privilégiées par les Français", précise l'étude.

*Sondage réalisé par Toluna pour Nestenn à partir d'un échantillon de 1.200 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne du 19 au 24 juin 2019.

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Partager :